Olivetti Explor@ Gold XD : Ports RS232 - Port PCI - Lecteurs de carte à puce et carte magnétique (4)

Caisse tactile

Note : 3.6/5 (24 notes)

olivetti explora goldLa connectique du terminal point de vente Olivetti Explora Gold comprend 3 ports série RS232 externes. Deux de ces ports peuvent être alimentés, ce qui permet de se passer d'encombrants et disgracieux blocs d'alimentation de périphériques. Ce TPV dispose surtout d'un port PCI acceptant toute carte PCI standard. C'est assez rare dans l'univers de la caisse, et cela permet d'étendre les capacités de l'appareil, ce qui sera très utile par exemple dans le secteur de la restauration.test de l'olivetti explora gold

Jeudi 14 septembre 2006

En plus des ports série RS232 internes destinés au branchement de la dalle tactile, du lecteur de carte à puce, et du lecteur de badge, le TPV Olivetti Explor@ Gold intègre trois ports série RS232 utilisables pour des branchements de périphériques extérieurs (imprimante-ticket, afficheur-client, etc.).

Ces ports série sont donc totalement libres, même si toutes les options internes (lecteur de badge, etc.) ont été installées. Ce sont des ports RS232 "9 broches" (les plus utilisés et les plus pratiques), dont deux peuvent être alimentés en 5 ou 12v, ce qui permet par exemple de brancher un afficheur-client ou une imprimante-ticket sans avoir besoin d'alimentation externe.


La mise en service de l'alimentation de ces ports nécessite tout de même un petit réglage technique qui devra probablement être fait par le distributeur (Périmatic) ou le revendeur.

 

lecteur de carte magnétique de l'explora gold

 

Pour alimenter ces ports RS232, il faut effectivement paramétrer le BIOS étendu de l'Olivetti Explora, ce qui n'est pas conseillé aux néophytes.

En option, un lecteur de badge (carte magnétique) peut être intégré au TPV. Ce lecteur s'intègre parfaitement dans l'esthétique de l'Explor@. Il est alimenté par un port RS232 interne et est placé sur le côté droit de l'appareil.

Sur le côté gauche, un lecteur de carte à puce est intégré au TPV ! Curieusement, ce n'est pas une option mais un élément proposé par défaut. Malheureusement, il sera très peu utilisé en France, les logiciels de caisse sachant directement gérer un lecteur de carte à puce étant rarissimes. Le lecteur de carte à puce est aussi branché sur un port RS232 interne.

 


lecteur de carte à puce de l'olivetti explora gold

 

Le terminal point de vente d'Olivetti intègre également un port parallèle. Celui-ci est de moins en moins utilisé, mais pourra servir, par exemple, à brancher une imprimante-ticket locale (près du TPV) si tous les ports RS232 sont déjà pris.

Plus intéressant, l'Olivetti Explor@ Gold intègre un port PCI. C'est une caractéristique très intéressante de cet appareil, très rarement proposée sur d'autres TPV.

Ce port PCI permet d'étendre les capacités de l'appareil. On peut ainsi lui adjoindre une carte avec des ports série ou USB supplémentaires (par exemple une carte avec 4 ports USB 2). Ce sera peu utilisé dans la plupart des commerces, mais dans certains secteurs d'activité (comme la restauration), cela pourra se révéler utile.

Lors de l'achat d'un TPV, on ne pense pas toujours à toutes les utilisations que l'on pourra en faire, ni aux possibles évolutions de l'activité de son commerce. Avec le port PCI, le terminal pourra évoluer avec l'activité du commerçant.

Fin de la QUATRIEME partie (à suivre).

 

 

 

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant