C.S.I. : Nouveau TPV ouvert à base PC

Caisse tactile

Note : 3.2/5 (48 notes)

C.S.I. est depuis longtemps positionné sur le marché du C.H.R. (Café, hôtel, restaurant) avec des terminaux point de vente propriétaires haut de gamme. On retrouve également sur ce marché PI Électronique et Micros. La société C.S.I. a néanmoins décidé de se positionner également sur le marché des terminaux point de vente ouverts et à base PC, avec une nouvelle machine non propriétaire, fonctionnant sous Windows, et livrée sans logiciel. Cette nouvelle stratégie va permettre à C.S.I. de s'avancer sur le marché du commerce de détail.

C.S.I. french touch


Le marché du C.H.R. (Café, hôtel, restaurant) représente-t-il toujours la majeure partie de votre chiffre d'affaires ?

Le marché de la restauration représente toujours 85 % de notre chiffre d'affaires, mais nous visons maintenant également le marché du commerce de détail, notamment avec notre nouvelle machine, le C.S.I. POS, qui n'est cette fois-ci pas un système propriétaire, mais un PC commercialisé sans logiciel.


Avec ce terminal point de vente (TPV), nous nous situons donc sur le même créneau qu'Aures Technologies, Jahnichen, Digipos, PC-Pos, etc.

C'est une nouvelle étape pour C.S.I. puisque nous commercialisons donc maintenant, en plus de nos systèmes propriétaires, des systèmes totalement ouverts et livrés sans logiciel de caisse.

 

 

 

N'aviez-vous pas déjà produit un TPV sur base PC ?

Si, mais en fait nous avions très peu communiqué sur ce produit parce que nous le commercialisons uniquement sur le marché de la restauration collective. Sur ce secteur, nous travaillons avec du matériel sur base PC depuis quatre ans maintenant.

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer sur ce nouveau marché ?

Au dernier salon Cebit que nous avons fait en Allemagne, nous avons présenté, entre autres, notre machine French Touch sur base PC, avec notre logiciel destiné à la restauration collective traduit en allemand.

 


TPV CSI French Touch vu de dos

 

À notre grande surprise, cette machine nous a été très demandée, mais seule, sans le soft, afin de pouvoir l'utiliser dans d'autres domaines d'activités.

C'est donc l'intérêt des clients pour cette machine qui nous a fait lancer une nouvelle gamme de produits ouverts sur base PC. Les salons nous permettent de nous ouvrir à des marchés auxquels nous n'avions pas pensé initialement.

Fin de la TROISIEME partie (à suivre).

 

 

 

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant