CSI POS : Terminal Point de Vente PC au prix agressif !

Caisse tactile

Note : 3/5 (73 notes)

Le terminal point de vente CSI POS est assez agressif en termes de tarif, surtout si on le compare à des solutions proposant (en interne ou en externe) les mêmes options (afficheur-client, scanner, lecteur de puce Dallas, lecteur de CD, etc.). Dès la première année, le CSI POS a trouvé son rythme sur le marché allemand, pourtant assez rude en termes de compétiteurs. En France, le constructeur du CSI POS compte s'imposer grâce à son réseau de distribution, le rapport qualité/prix de son terminal point de vente PC, et sa complémentarité avec des caisses propriétaires, également proposées par C.S.I.

L'afficheur-client du C.S.I. POS

 


Comment le CSI POS est-il positionné en termes de prix ?

Nous avons choisi une politique tarifaire agressive, avec des prix très abordables. Lors du dernier salon Equip'Mag, des sociétés de services (SSII) exposantes nous disaient par exemple que notre terminal point de vente était moins cher de 30 % que les terminaux de nos confrères, à configuration égale bien sûr.

Pouvez-vous nous donner un exemple de tarif ?

Une configuration complète du CSI POS est à 2 000 euros, alors que nos confrères (même les importateurs de TPV taïwanais) commercialisent souvent la même configuration (TPV tactile avec afficheur-client, scanner, etc.) à 2 900 euros !

Êtes-vous satisfaits de vos premiers résultats de vente du CSI POS ?

Nous avons commencé par le marché allemand, où dès la première année, nous avons signé avec les deux plus gros éditeurs de logiciel de caisse allemands ! C'est donc très encourageant pour la suite, d'autant que les professionnels allemands sont réputés pour leur sérieux.

Nous avons donc des objectifs de vente élevés en France, puisque nous disposons ici d'une présence importante alors qu'en Allemagne nous avons juste une petite filiale.


 

 

 

Sur le marché des C.H.R. (cafés, hôtels, restaurants), l'arrivée des T.P.V. informatisés a-t-elle bouleversé la donne ?

C'est très difficile à dire. Il semblerait que la tendance soit que tous les commerces et restaurants indépendants resteraient sur des caisses propriétaires, pour des raisons de simplicité, de fiabilité, et de protection (fiscale entre autres).

Par contre, les grands comptes passent massivement sur des solutions informatisées à base PC, puisqu'ils disposent souvent en interne de compétences techniques et qu'ils ont besoin de logiciels personnalisés et adaptés à leurs besoins.


Comment C.S.I. se positionne-t-il sur ces marchés ?

La grande force de CSI, aujourd'hui, est de concevoir à la fois des caisses PC et des caisses propriétaires, mais les deux types avec le même software (en C.H.R., ndlr) ! C'est le client qui décide en fait sur quel environnement il veut travailler, mais s'il désire passer plus tard sur un autre environnement, il n'aura pas besoin de reformer son personnel, le logiciel étant le même.

Fin de la NEUVIEME partie (à suivre).

 

 


ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant