Sharp : Formation des distributeurs sur les TPV

Caisse enregistreuse

Note : 2.9/5 (73 notes)

Nous retrouvons aujourd'hui Laurent Pelletier, avec qui nous allons parler du marché du Terminal Point de Vente et de la caisse enregistreuse. Nous verrons ainsi que Sharp a une part de marché d'environ 25 % sur ce secteur. Acteur historique de l'univers de la caisse enregistreuse, Sharp travaille à la transition vers le Terminal Point de Vente depuis plusieurs années. Comme nous le verrons, cela a demandé un travail de formation important, le monde de la caisse enregistreuse étant quand même techniquement très éloigné du monde du Terminal Point de Vente (TPV).

caisse enregistreuse sharp


Comment vous positionnez-vous sur le marché français du TPV et de la caisse enregistreuse ?

C'est difficile à dire parce qu'il n'y a pas de chiffres officiels, comme dans le secteur de la photocopie par exemple, où l'on dispose de chiffres vérifiés. Dans l'univers de l'encaissement, il n'y a pas de contrôle de ce type.


Mais d'après le volume estimé des importations, et d'après nos ventes, avec une estimation des produits facturés localement, nous pensons avoir une part de marché de l'ordre de 25 %, sur l'ensemble du secteur des systèmes d'encaissement (de la caisse enregistreuse numérique bas de gamme au TPV).

Quel est votre plus important concurrent ?

Tout dépend du secteur d'activité. Par exemple, pour le milieu et bas de gamme, c'est Casio, pour le haut de gamme, dans le secteur des métiers de la restauration, c'est C.S.I. (Cash Systèmes Industrie).

Sharp est un acteur historique de la caisse enregistreuse. En quelle année avez-vous commencé à proposer des TPV (Terminaux Point de Vente) ?

Cela fait au moins six ou sept ans que nous proposons des Terminaux Point de Vente.

 


 

 

Au niveau de votre réseau de distribution, le passage de la caisse enregistreuse électronique au Terminal Point de Vente informatique n'a-t-il pas été délicat ? les deux environnements étant très différents, tant techniquement que commercialement.

Nous avons beaucoup investi, pendant plusieurs années, pour éduquer notre réseau de distributeurs à ce type de produits, haut de gamme et informatisé.

Ceci dit, cela fait déjà longtemps que notre milieu de gamme peut être connecté à un ordinateur, nos distributeurs sont donc confrontés à l'informatique depuis de nombreuses années.

C'est vrai que pour un commerçant, la différence entre un Terminal Point de Vente et une caisse enregistreuse haut de gamme est parfois très floue.

Oui, il y a d'ailleurs des produits qui sont présentés comme des caisses enregistreuses, mais qui sont en fait des PC. Mais parler de caisse enregistreuse rassure le client qui se retrouve en terrain connu.

Fin de la TROISIEME partie (à suivre).

 

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant