Panasonic Stingray Envo 960WS : La caisse qui peut passer du comptoir au bureau, de la vitrine au camion de pizzas, de l'atelier au stand d'expo !

Caisse tactile

Note : 3/5 (48 notes)

 Panasonic continue à étendre sa gamme réussie de caisses tactiles. Après le modulaire 950WS et le costaud 925WS, le 960WS reprend la modularité du 950WS tout en répondant à un besoin de certains commerces et restaurants : Pouvoir placer facilement la caisse tactile sur un mur, un mat/poteau, ou un comptoir, et pouvoir passer d'un emplacement à un autre (par exemple déplacer la caisse d'un mat vers un comptoir) facilement et sans avoir besoin de racheter toute une caisse !

Reprenant une bonne partie du concept modulaire et des caractéristiques du 950WS (je vous conseille vivement de lire ce test du 950WS, car nous ne reparlerons pas des éléments déjà décrits dans ce test), Panasonic a demandé à ses ingénieurs d'ajouter la capacité de pouvoir placer la caisse tactile quasiment n'importe où !

Le pari semble réussi, bien qu'il y ait bien sûr un prix à payer pour cette souplesse, nous y reviendrons.... Mais regardez la photo ci-dessous : il est important de comprendre que c'est la même caisse que l'on peut voir ici, pas plusieurs caisses d'une même gamme, mais bien une seuie et même caisse, avec différentes présentations !

panasonic-stingray-envo-960WS


Le 960WS est en fait tout intégré dans l'écran. A partir de cette caisse/écran, il est possible de constituer, un peu comme avec des légos, tout un ensemble de soutien : bloc comptoir, bloc comptoir avec écran secondaire, mat, mat avec écran secondaire, bloc d'attache pour un mur, bloc pour un positionnement horizontal, bloc "bureautique" avec clavier, etc. Bien sûr, vous achetez uniquement les éléments dont vous avez besoin.

panasonic-stingray-envo-960WS

L'astuce réside dans le fait que la caisse/écran 960WS intègre par défaut un support VESA solide et efficace. Généralement, ces supports VESA (standards) permettent de placer un appareil sur un mur. Mais là, Panasonic utilise ce support VESA dans de nombreux cas de figure.

panasonic-stingray-envo-960WS



Si vous changez un jour la caisse de place, et que le nouvel environnement est complètement différent, vous pourrez alors acheter le bloc de soutien (un mat...) compatible avec ce nouvel environnement, ce n'est pas plus compliqué.

ça n'a l'air de rien, mais cela permet de réemployer la caisse tactile à une autre tâche : passer du magasin à l'entrepôt, du comptoir au mur, du mur au bureau, du bureau à la vitrine, etc. N'oubliez pas que cette caisse, comme la 950WS, est un véritable PC, elle est donc très polyvalente. C'est du libre-service !
panasonic-stingray-envo-960WS

Elle peut donc aussi bien servir de caisse tactile que de PC de bureau, en passant par un écran de présentation multimédia en vitrine, une caisse ou un écran de présentation mobile sur une foire ou un salon, un écran de saisie ou de contrôle en atelier ou en entrepôt, etc.

Comme indiqué précédemment, la Panasonic Stingray Envo 960WS reprend le concept modulaire du 950WS, ce qui fait qu'elle peut être démontée rapidement à la main, sans outils. Le disque dur ou le bloc d'alimentation (intégré) peut ainsi être changé en quelques minutes.

panasonic-stingray-envo-960WS

Le microprocesseur peut aussi être changé, ce qui est rare sur les caisses, Panasonic ayant doté la machine d'une carte-mère facilement upgradable. La mémoire vive peut être aussi augmentée.

Autres points communs avec la Stingray 950WS : Elle peut être dotée de plusieurs types d'appareils d'identification (lecteur de puce dallas, d'empreinte digitale, de carte magnétique) et de plusieurs types d'afficheurs-clients : classique deux lignes ou véritable écran client 12" ou 15". Notez qu'elle aussi peut présenter du côté client de simples feuilles "papier" de pub, présentation, etc., si elle est construite en "caisse verticale". Une astuce rustique de Panasonic toujours agréable et très "nord-américaine".

panasonic-stingray-envo-960WS

Cette machine reprend aussi quelques bonnes idées de la Lite-ray 925WS : très silencieuse (pas de ventilateur) tout en étant théoriquement deux fois plus rapide que la première Stingray, solide (chassis en alliage d'aluminium), possibilité d'intégrer deux disques durs en RAID 1 pour une sécurité maximale, ou un disque flash SSD ultra rapide. Dommage, par contre, elle ne reprend pas l'idée du module onduleur (batterie en cas de coupure d'électricité), il faut dire qu'un onduleur est très lourd, et que la Stingray Envo 960WS est conçue pour rester souple et positionnable n'importe où.

panasonic-stingray-envo-960WS

Mais elle a aussi ses propres avantages... Notamment, elle est équipée de 10 ports USB 2 ! De quoi tout brancher en USB. Elle est équipée aussi d'hauts-parleurs intégrés assez corrects pour ce type de machine, c'était nécessaire puisqu'elle peut servir d'écran de présentation multimédia.

Un point non négligeable et assez rare dans le monde des caisses tactiles : Cette Stingray est équipée d'un écran LED. Un écran LED est plus agréable et reposant à lire, il est aussi 20 à 30% plus économe en énergie, et plus résistant dans le temps (mais il est plus cher à l'achat). Généralement, les caisses tactiles font l'impasse sur ce type d'écran, pas celle-là.

panasonic-stingray-envo-960WS

De manière générale, cette Panasonic a été entièrement conçue en pensant aux économies d'énergie. C'était en partie pris en compte dans les précédentes caisses de Panasonic, mais là, c'est vraiment bien intégré dès la conception.

Tout cela est bien joli, mais nous l'avons dit, cela a un coût : la facture est quand même bien plus élevée (tout en restant assez correcte). En fait, le coût est justifié si vous avez besoin d'une telle élasticité, mais est-ce le cas pour vous ? A vous de voir... En position "caisse classique" sur un comptoir, elle est aussi moins élégante et originale que d'autres caisses tactiles (y compris la Stingray 950WS).

panasonic-stingray-envo-960WS
 
Une dernière chose peu agréable : ces grandes soeurs 950WS et 925WS ont l'énorme défaut d'être limité à une résolution d'écran 800 X 600 pixels en version 12", ce qui est insuffisant pour plusieurs logiciels de caisse "nouvelle génération"... En version 15", elles sont limitées à une résolution 1024 X 768 pixels, le strict minimum pour un bon logiciel de caisse... Je n'ai pas eu le temps de tester la résolution de celui-ci, mais j'ai bien peur qu'elle ait la même limite...

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant