Motorola MC40: PDA tactile Android, résistant aux chutes, personnalisable à vos couleurs, avec lecteur code-barre 1D/2D intégré (1re partie)

PDA, tablette tactile

Note : 3.2/5 (30 notes)

Motorola a sorti un produit vraiment intéressant, car il a été conçu dès le départ pour les commerçants et les restaurateurs, avec en tête les nouvelles possibilités du m-commerce et les nouvelles attentes des clients. Nous verrons ça dans les articles suivants, mais commençons déjà par les caractéristiques physiques du produit.


Extérieurement, il fait penser à un smartphone. Il est en effet équipé de nombreuses technologies modernes des smartphones d'aujourd'hui : multi-touch rapide et efficace, grand écran clair et avec une belle résolution, système d'exploitation moderne (Android), taille et poids très raisonnables, etc., mais il a plus d'un tour dans son sac...

Motorola MC40 : PDA tactile Android pour le commerce
 
Déjà, détail moins négligeable qu'il en a l'air, le MC40 peut être livré avec des coques de différentes couleurs. Bof, me direz-vous ! C'est gadget et courant de nos jours... Oui, à part que l'utilité de ces coques est plus manifeste dans les commerces, puisqu'elles peuvent servir à identifier les vendeurs/serveurs de votre entreprise. Les couleurs proposées sont en effet assez bien identifiables, métallisées et remarquables aisément, et elles peuvent être personnalisées avec le logo de votre commerce par exemple.

Bien sûr, l'appareil est petit, parfois rangé dans la poche du vendeur, et quand il est utilisé, la majorité de sa surface colorée est cachée par la main ! Mais on le remarque quand même, et c'est un élément parmi d'autres pour l'identification de l'entreprise : même couleur que le terminal point de vente, gilets des vendeurs, etc.

Les couleurs du Motorola MC40

Ensuite, il peut intégrer un vrai scanner code-barre, puisque Motorola utilise ici sa technologie SE4500DL, ce qui fait que l'appareil peur scanner très rapidement, et sous de nombreux angles, n'importe quel code-barre 1D ou 2D. Il y a encore peu de temps, le commerçant devait faire un choix entre une douchette laser simple et rapide, mais destinée aux codes-barres 1D, ou un imageur 2D permettant bien plus de possibilités, mais bien plus lent....

Lecteur code-barre du Motorola MC40

Avec l'imageur de Motorola, les codes-barres 1D et 2D peuvent être lus très rapidement, sans avoir besoin de faire une pause entre chaque lecture. Avec sa lentille omni-directionnelle, il n'y a pas besoin non plus d'essayer d'aligner le PDA sur le code-barre, la lecture pouvant se faire selon divers angles.
Lecteur code-barre 1D et 2D du PDA Motorola MC40

Enfin, le MC40 peut aussi bien scanner les codes-barres 1D/2D imprimés sur papiers ou cartons (même de mauvaise qualité), que les mêmes codes-barres affichés sur un écran, ce qui peut être très utile pour scanner une promo (intégrant un code-barre 2D) présentée par le client sur son smartphone. C'est même très important pour les nouvelles formes de couponing, fidélisation client, promos sur catalogues, emailing, etc.

MC40

Notez que la lentille du scanner pointe dans la direction du PDA, vous avez juste à le pointer vers le code-barre (comme une simple douchette) et à shooter ! c'est intuitif et très rapide, pas besoin d'essayer de positionner la face du PDA, etc.



Motorola MC40

Ce PDA est aussi un modèle "durci", sensé résister aux chutes sur un sol, même en béton. Cela dit, je n'ai pas vu de certification officielle de ce produit, je serais donc prudent là dessus. Mais il n'y a pas de raison de ne pas croire Motorola, constructeur quand même très sérieux. La pub indique une certification IP54, ce qui le protège des poussières et éclaboussures d'eau. Motorola indique aussi avoir fait des tests concluants sur des chutes d'1,20 mètre sur le sol, et plus de 500 chutes consécutives de 0,5 mètre de hauteur !

Motorola MC40

Dans l'article suivant, nous parlerons de la fonction talkie-walkie du MC40, du lecteur de carte magnétique intégré, de l'écran, du WIFI et du Bluetooh.

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant