POSligne ODP 200 : Fixation murale - Bobines de papier de grand diamètre - Connectique (2)

Imprimante-ticket

Note : 2.9/5 (46 notes)

ODP-200L'imprimante-ticket POSligne ODP-200 permet d'imprimer des bobines de papier de grand diamètre (jusqu'à 102 mm) afin de réduire le temps de maintenance de l'appareil (moins de changements de bobines). L'ODP-200, d'Aures Technologies, intègre aussi un dispositif de fixation murale (d'origine), ainsi que deux ports tiroir-caisse ; un deuxième port tiroir-caisse n'étant toutefois utile que dans les commerces gérant deux devises (par exemple les commerces frontaliers).

-


L'imprimante-ticket POSligne ODP 200 imprime des bobines de papier thermique de 80 mm de large, soit le standard du marché. Grâce à une cale, elle peut aussi imprimer des tickets de 50 ou 82,5 mm de large, mais cela est rarement utilisé en pratique.

Cette imprimante POSligne accepte par contre des bobines de papier de grand diamètre (jusqu'à 102 mm), afin que le vendeur passe le moins de temps possible à changer la bobine. Toutefois, ces bobines sont moins courantes, et l'ODP 200 accepte sans problème les bobines au format standard (diamètre de 80/83 mm).

Sa vitesse d'impression est de 150 mm/seconde, ce qui la place dans une bonne moyenne. Elle est également équipée d'un massicot pour la coupe du papier. Les bobines de papier s'insèrent très simplement dans l'appareil, grâce à un dispositif de chargement automatique du papier, classique maintenant sur ce type d'imprimante.

ODP 200 en rouge et noir

L'ODP peut aussi être fixée au mur, puisqu'elle intègre un dispositif de fixation murale (deux ouvertures au dos de l'imprimante, permettant d'accrocher l'imprimante avec deux vis), il n'y a donc pas besoin de kit externe pour un positionnement vertical.

Elle dispose d'une connectique complète, puisque l'ODP 200 est disponible en plusieurs types d'interface : Série RS232 ou Parallèle en standard, et USB, Ethernet (réseau), ou Wifi (sans fil) en option.

Une fente à l'arrière de l'imprimante permet d'utiliser de grandes bobines de papier extérieures ou du papier sous forme de paravent, par exemple pour une utilisation en billetterie. Ceci dit, ce type d'utilisation n'est pas encore réellement possible, la cellule de détection des blacks marks (qui permet de caler automatiquement chaque billet) étant en option et pas encore disponible.


imprimante-ticket ODP-200 et terminal point de vente POSligne Odyssé

L'ODP 200 est alimentée en 24v, elle peut donc être directement alimentée par un terminal point de vente disposant d'une sortie 24v (comme le POSligne Odyssé).

Deux ports tiroir-caisse ont été installés sur l'ODP. Rappelons que dans la très grande majorité des cas, c'est l'imprimante-ticket qui pilote le tiroir-caisse. Le deuxième port tiroir-caisse sera par contre peu utile (en France). Le fait de pouvoir connecter deux tiroirs-caisse permet principalement de gérer deux devises, par exemple un commerçant suisse pourra installer un tiroir-caisse avec des francs suisses et un deuxième tiroir avec des euros. Mais dans ce cas, il faudra que le logiciel de caisse utilisé prenne bien en compte ces deux tiroirs-caisses.

Fin de la DEUXIEME partie (à suivre).

- -

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant