POSligne Odyssé : Connectique Série, Parallèle et USB Retail (4)

Caisse tactile

Note : 2.9/5 (70 notes)

TPV POSligne Odyssé : la connectiqueDans cette quatrième partie du test du TPV POSligne Odyssé, nous nous intéressons à la connectique de la machine. Comme nous le verrons, ce Terminal Point de Vente dispose de toutes les connectiques habituelles pour ce type de machine. Il y a en effet 6 ports Série, dont 4 sont totalement libres pour des périphériques de caisse extérieurs. Le TPV POSligne Odyssé dispose également de ports USB Retail, ces derniers étant conçus spécifiquement pour le monde de la caisse et du Point de Vente.Test du TPV POSligne Odyssé d'aures technologies

Lundi 6 février 2006

Le TPV POSligne Odyssé dispose au total de 6 ports Série RS-232. Bien qu'en perte de vitesse, ce type de connectique est encore très utilisé dans le monde du point de vente et de la caisse.

Parmi ces 6 ports Série, deux sont en fait utilisés en interne par la machine. Le premier est réservé à la dalle tactile, et le deuxième à un deuxième périphérique intégré au TPV : afficheur-client ou lecteur de badge, ce dernier pouvant aussi être connecté en wedge (port clavier PS/2).


Il reste donc 4 ports séries externes totalement libres pour des périphériques de caisse extérieurs. Ces ports série peuvent être alimentés en 5 ou 12v et on peut y connecter quasiment tous les périphériques de caisse traditionnels : imprimante-ticket, imprimante-multifonctions, imprimante-chèque, douchette code-barre, imprimante de production, appareil de contrôle de débits de boisson, etc.

Le POSligne Odyssé intègre également un connecteur Parallèle Centronics, peu utilisé dans le monde de la caisse. Néanmoins, cette connectique pourra servir à brancher une imprimante locale (bureautique ou ticket), ce qui libérera un port série. C'est principalement utile dans le monde de la restauration (restaurant, bar, brasserie, pizzeria, etc.) où l'on peut avoir besoin de tous les ports Série pour la connexion d'imprimantes de production (en cuisine, bar, etc.).

Il est à noter que le port Parallèle ne pourra être que très rarement utilisé pour connecter une imprimante de production, les câbles de type Parallèle ne pouvant généralement supporter une distance de plus de 5 ou 10 mètres.

 


Odyssé : connectique du TPV d'aures technologies

 

Le TPV Odyssé dispose de 4 ports USB, deux à l'avant de machine, et deux à l'arrière. Les deux ports USB situés à l'avant sont des ports USB 2 classiques. Ils sont protégés par un clapet qui peut être fermé avec une clé.

Les deux ports USB situés à l'arrière de la machine sont particuliers puisqu'ils sont à la nouvelle norme USB Retail. Ce nouveau type de connectique dispose d'une compatibilité ascendante totale, c'est-à-dire qu'ils peuvent être utilisés tout à fait normalement pour brancher des appareils avec connectique USB 1 ou 2.

 

TPV POSligne odyssé : ports séries, USB retail, parallèle, etc.

 

Mais la grande force de ces nouveaux ports USB Retail est qu'ils sont spécialement conçus pour le monde de la caisse et du point de vente. En fait, sur un port USB Retail, on connecte aussi bien le câble de communication du périphérique que son câble d'alimentation !

Les périphériques de caisse USB Retail disposent donc d'un seul câble et sont alimentés directement par le TPV, ce qui fait que tous les blocs d'alimentation (un pour chaque périphérique) qui traînaient à côté de la caisse, disparaissent.

Comme on l'a dit précédemment, les ports USB Retail peuvent aussi servir à connecter des périphériques USB 1 et 2 traditionnels. Les ports USB classiques sont également auto-alimentés, mais ne peuvent pas alimenter des appareils de plus de 200 milliampères, ce qui limite l'alimentation à de très petits périphériques (appareils photo, clavier, etc.).

Alors que l'USB Retail peut alimenter des périphériques en 12 ou 24v, comme une imprimante-ticket ou multi-fonctions. Le TPV Odyssé intègre un port USB Retail 12v ou un port USB Retail 24v.

Fin de la QUATRIEME partie (à suivre).

 

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant